Équipe pédagogique

RÉALISATION
                                         

Fabrice GENESTAL
Après une courte carrière d’enseignant comme professeur de français en banlieue (ZEP), Fabrice GENESTAL devient cinéaste. Il réalise deux long-métrage de fiction pour le cinéma, La Squale (nominé aux César dans la catégorie Meilleur premier film, sélectionné au Festival de Toronto, Hambourg, Göteborg, Edimbourg, etc…) et Krach (dont le scénario est sélectionné à l’Atelier du Festival de Cannes). Il réalise également un long-métrage de fiction pour France 2, Une enfance volée, l’affaire Finaly, (sélectionné au festival de La Rochelle, de Zagreb et d’Ashkelon, où il obtient le prix du « Meilleur film »). Il participe au développement de projets de série pour Canal+ et pour France Télévisions, ainsi que pour diverses productions audiovisuelles. Il a exercé de nombreuses fonctions institutionnelles au sein du cinéma : président de la SRF, coprésident du BLOC, membre de la commission de classification au CNC, membre du CA du Festival de Cannes. Il intervient en tant  qu’enseignant formateur à la Femis, à l’école des Gobelins, ainsi qu’à l’Ensci. Il anime des ateliers et des stages pour des associations et des organismes de formation, comme Courts-On ou La Réplique à Marseille.

 

Olivier MEGATON
Olivier MEGATON a réalisé une quinzaine de courts métrages mais aussi une quinzaine de clips vidéos, des pubs et plusieurs génériques. Il réalise en 2001 son premier long métrage Exit avec Manuel BLANC, Féodor ATKINE et Clotilde COURAU. Suivront plusieurs autres longs métrages : La Sirène rouge avec Asia ARGENTO et Jean-Marc BARR en 2002, Le Transporteur avec Jason STATHAM en 2008, Colombiana en 2011, Taken 2 avec Liam NEESON en 2012, Land of the living en 2013 et Taken 3 en 2015 qui comptabilisait en mars 2,6 millions d’entrées en France. Parallèlement, il mène depuis 2005 une activité de formateur notamment à la Maison du Film où il coach des comédiens dans le cadre d’exercices de casting.

 

 

Bernard JEANJEAN
Bernard JEANJEAN débute par une formation d’acteur au Cours Florent, monte une compagnie de théâtre avec Martine FONTAINE. Il écrit deux pièces dont les thèmes sont déjà la rencontre et le couple. Il développe ensuite l’écriture de scénarios et la réalisation. Quatre courts métrages voient le jour. Puis il devient l’un des auteurs phare de la série télévisée PJ dont il écrit une vingtaine d’épisodes. La réalisation le rattrape, il revient au cinéma en réalisant avec succès J’me sens pas belle sorti en salles en 2004 avec Marina FOÏS et Julien BOISSELIER, J’veux pas que tu t’en ailles avec Richard BERRY, Judith GODRÈCHE et Julien BOISSELIER en 2007, puis Une folle envie avec Clovis CORNILLAC et Olivia BONAMY en 2011.

 

 

Jean-Jacques ZILBERMANN
D’abord projectionniste, Jean-Jacques ZILBERMANN se lance au début des années 70 dans la réalisation de documentaires : Faites chauffer l’école en 1971, Vivre heureux en Ardèche en 1974 et La Cigogne en rogne en 1974. Il participe ensuite avec quelques amis cinéphiles au rachat et à la relance de deux grandes salles de cinéma : l’Escurial au début des années 80 et surtout le Max Linder, rebaptisé Max Linder Panorama en 1987. En 1993, il réalise son premier long-métrage Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir des parents communistes dans laquelle il dirige Josiane BALASKO. Quatre ans plus tard, il récidive dans la comédie avec L’ Homme est une femme comme les autres , porté par Antoine DE CAUNES et Elsa ZYLBERSTEIN. En 2003, il nuance son cinéma d’une touche dramatique avec Les Fautes d’orthographe, dirigeant pour l’occasion Carole BOUQUET et Olivier GOURMET. Il revient au cinéma en 2009 avec une nouvelle comédie La Folle histoire d’amour de Simon Eskenazy, la suite de L’Homme est une femme comme les autres, dans lequel il retrouve donc Antoine DE CAUNES et Elsa ZYLBERSTEIN. En 2014, sort son dernier long métrage À la vie où figurait à l’affiche Julie DEPARDIEU, Johanna ter STEEGE et Suzanne CLÉMENT.

 

 

Stéphane FOENKINOS
Stéphane FOENKINOS a été directeur de casting principalement de 1997 à 2010. À ce titre, il a notamment collaboré avec Jean-Luc GODARD, François OZON, André TÉCHINÉ, Claude CHABROL, Jeanne LABRUNE, Valérie LEMERCIER, mais aussi Peter GREENAWAY, Mike NEWELL, Terrence MALICK et Woody ALLEN. Auteur et scénariste, il a écrit des sketches pour Sylvie JOLY et a coécrit les séries Vénus & Apollon, Hard et Fais pas ci, fais pas ça. Il a réalisé avec son frère, le romancier David FOENKINOS le court métrage Une histoire de pieds en 2006, puis un premier long métrage La délicatesse avec Audrey TAUTOU et François DAMIENS en 2011, nommé aux CÉSAR du Meilleur premier film et de la Meilleure adaptation. Son deuxième long métrage, Jalouse avec Karine VIARD reçut plusieurs nominations (Globes de Cristal Awards, Lumiere Awards et CÉSAR 2018). Par ailleurs, il anime régulièrement des tables rondes et ateliers dédiés aux séries pendant le Festival du Film Américain de Deauville.
Actuellement, il prépare son troisième long métrage Geneviève.

 

 

Mathias GOKALP
Diplômé en réalisation à l’INSAS, Mathias GOKALP  est l’auteur de documentaires et de plusieurs courts métrages de fiction dont Mi-temps, nommé aux European Film Awards en 2002 et Le droit chemin, Prix SACD à la Quinzaine des Réalisateurs en 2004. Parallèlement à ses activités de formateur et d’animateur d’ateliers pédagogiques sur le cinéma, il a réalisé des émissions pour la télévision. En 2009, il sort son premier long métrage Rien de personnel, avec au casting Jean-Pierre DARROUSSIN, Denis PODALYDÈS, Mélanie DOUTEY ou encore Zabou BREITMAN.

 

 

Chad CHENOUGA
Après avoir été diplômé de Sciences Politique à Paris, Chad CHENOUGA a suivi des cours d’art dramatique au Cours Florent. Il est beaucoup apparu dans des courts et longs métrages réalisés notamment par Bertrand BLIER, Yves ROBERT, Pierre GRANGE, Pierre OLIVIER, Isabelle NANTY, et Éric GUIRADO. Parallèlement, il a réalisé de nombreux courts métrages : Poison rouge en 1992, Batala en 1994, L’attache en 1996, Rue Bleue en 1999, Si j’ose dire en 2004, Zcuse nous en 2008 et J’ai kidnappé Plastic Bertrand en 2009. Il a réalisé plusieurs épisodes de la série La vie est à nous puis un premier long métrage 17, rue bleue en 2001 et un second, De toutes mes forces en 2017. Il a co-réalisé avec Christine PAILLARD un documentaire Cash en 2007. Il a également été scénariste de plusieurs courts et longs métrages réalisés notamment par Éric SAVIN, Laurent CANCHES ou Joël REYROLLE. Par ailleurs, il a joué dans de nombreuses pièces de théâtre ou il a eu l’occasion de collaborer avec des metteurs en scène comme Francis HUSTER, Adel HAKIM, Gilles GLEIZES, ou Lisa WURMSER.

 

 

Virginie WAGON
Réalisatrice de reportages et documentaires puis de courts métrages fiction, Virginie WAGON co-écrit avec Erick ZONCA « La vie rêvée des anges » et le « Petit voleur » et collabore à la réalisation. En 2000, elle écrit et réalise un premier long métrage « Le Secret » (Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, Grand prix à Avignon, Prix D’Ornano à Deauville). S’en suivent l’écriture et la réalisation de quatre téléfilms pour la chaîne ARTE : « Sous mes yeux » (2003), « L’Enfant d’une autre » (2006, prix spécial du jury à Karlovy-Vary, best director à New Delhi), « La belle vie » (2009) et « Clara s’en va mourir » (2012, prix du meilleur scénario à Luchon, Nouveau Talent Télévision 2012 de la SACD). A ces occasions, elle a dirigé des comédiens comme Jeanne BALIBAR, Edith SCOB, Valérie DONZELLI, Catherine JACOB, Olivier MARCHAL, Hugh BONNEVILLE ou Anne COESENS. Virginie WAGON a tourné également le téléfilm « Harcelée », une fiction sur le harcèlement sexuel qui a reçu le Prix du meilleur scénario au festival de la fiction de la Rochelle, diffusée sur France 2 en octobre 2017. Elle prépare actuellement un nouveau long métrage cinéma.

 

 

Anne ZINN-JUSTIN
Tout en travaillant dans la recherche scientifique en génétique humaine, Anne ZINN-JUSTIN, ingénieur, a suivi des cours de jeu et direction d’acteur chez Jack WALTZER et Jack GARFEIN de l’Actors Studio, et a joué, et mis en scène. Par la suite, Anne s’est formée à l’écriture de scénario à La FÉMIS, et en suivant les Master Class de John TRUBY, Robert MC KEE et David MAMET. Elle a réalisé plusieurs courts métrages de fiction : Sœurs de sang, Solitaire, Entre deux eaux, L’avenir c’est aujourd’hui et In vivo qui ont été diffusés à la télévision et projetés dans de nombreux festivals. Anne développe actuellement deux longs métrages de fiction. Sa pièce de théâtre Trois milliards d’années avant la fin du monde a été sélectionnée par   les Écrivains Associés du Théâtre en 2018, et sera sur la scène du Théâtre 13 en 2019. Elle travaille comme consultante en scénario, notamment pour le CEFPF (Centre Européen de Formation à la Production de Films). Elle a animé des ateliers d’écriture de scénarios et pièces de théâtre (Pleins Feux, Esperlu&te, la Fournaise), et de jeu face à la caméra (L’éponyme). Elle réalise   également des films et des teasers à partir de spectacles de théâtre.  Anne est membre de la SRF et de la SACD, et a fait partie du Conseil d’Administration de la SRF (déléguée internationale) et de la Maison du Film (trésorière, présidente).

 

 

Antarès BASSIS
Antarès a écrit le scénario de la série Trepalium, actuellement diffusée sur ARTE. Auparavant, il a réalisé deux moyens métrages produits par Les films Sauvages : Porteur d’hommes en 2011, avec Victor CATHALA, Patrick DESCAMPS, Gisèle CASADESUS (Grand Prix au Festival de Grenoble, Grand Prix du meilleur court métrage international au DCIFF Washington, Ours d’Or au Festival des Nations en Autriche) et L’emploi vide en 2007, avec Jean-Pierre LORIT, Caroline DUCEY (Prix Beaumarchais à Court Métrange – Rennes, Grand Prix et Ours d’Or au Festival des Nations en Autriche). Il est également intervenant depuis une dizaine d’années pour la Maison du Geste et de l’Image, la Cinémathèque Française, le Forum des Images, l’Actar, le Cinéma Public, Cinédié et le CEFMC à Marseille. Par ailleurs, il a réalisé de nombreuses captations pour le théâtre et le cirque pour l’association Beaumarchais, la Cie Barbès 35, et la Cie Aital. Il travaille également sur un documentaire autour du Cirque Aïtal et est en cours d’écriture de deux longs métrages en collaboration avec Sophie HIET et Sébastien MOUNIER.

 

 

Julien SICARD
Julien SICARD devient d’abord producteur. Il produit le premier court métrage de Jean-Christophe BOUVET Les dents de ma mère en 1991, le premier documentaire de Nils TAVERNIER Drogue dis-leur en 1992 ou encore le premier clip de Julien SERI (Laurent VOULZY, « Never more » en 1993). Puis, il produit un long métrage de Jean-Claude BIETTE Le complexe de Toulon en 1995, prix de la mise en scène au festival de Dunkerque) avant de se tourner vers la production militante. Il fonde alors l’association LES ENGRAINEURS avec Boris SEGUIN en 1997 et produit une vingtaine de fictions courtes écrites en atelier avec des adolescents de Seine-Saint-Denis.
Il en réalise aussi quelques unes, dont un moyen métrage de 57 minutes Des terres minées en 2006 (Prix France 2 au festival de Brest) sur un scénario écrit par 22 collégiens. En 2010, il réalise un téléfilm pour France 2 écrit avec Catherine TULLAT et Faïza GUENE Des intégrations ordinaires. Son dernier court métrage, Le bûcher de Saïd est son 10ème film en tant que réalisateur. Il a été primé au festival d’Aubagne 2016 (Prix du Public), de Pont-à-Mousson 2016 (Grand Prix) et de Tirana en Albanie (Mention Spéciale du jury).

 

Lionel NAKACHE
Lionel NAKACHE est comédien, réalisateur et metteur en scène.
L’été 2018, il tourne « Le café de mes souvenirs » de Valto BALTZAR, aux côtés de Anouchka DELON et Evelina KAUHANEN. Cette année, il a également interprété le rôle principal du long métrage « La trajectoire du homard » de Vincent GIOVANNI et Igor MENDJISKY, qui a reçu le Prix du Public au Champs-Élysées Film Festival.
Il tenait aussi le rôle principal du long métrage « Real Movie » de Stéphane ROBELIN et a joué dans le second film de ce même réalisateur « Et si on vivait tous ensemble » avec Pierre RICHARD, Claude RICH, Jane FONDA et Guy BEDOS.
Par ailleurs, il a écrit et réalisé une demi douzaine de courts métrages. Il a notamment reçu le prix « Ça tourne en Ile-de-France » du Festival Paris Couts Devant pour son film « Le phénomène de Raynaud » en 2016 et le prix du Meilleur Film ainsi que la Bourse BNP Paribas au Mobile Film festival en 2015 pour le film « J’ai grandi ».
Il a aussi réalisé le court métrage « Une vie par cœur » qui a obtenu le Prix Label Film de la Maison du Film en 2015, le Grand Prix et deux prix d’interprétation au Festival Les Hérault du Cinéma.
Avec son projet de série TV LA VIERGE NOIRE, il a été finaliste des Nouvelles Trilogies CANAL+.

 

SCÉNARIO

 

Richard SIDI
Après Sciences Po Bordeaux et une maîtrise de marketing au CELSA, Richard a été chargé d’études à l’Agence Euro Rscg puis il a quitté la publicité pour se consacrer à sa passion, le cinéma. D’abord comédien, il se spécialise vite dans le script-doctoring et devient en 1996, responsable du département scénario de la Maison du film court. Il y accompagne plus de 300 auteurs par an et dirige de nombreuses conférences et formations en France et à l’étranger. En parallèle de ces activités, il réalise trois courts métrages de fiction et écrit l’ouvrage Savoir optimiser un scénario publié chez Scope Editions. Depuis juillet 2011, il est délégué général de la Maison du Film au sein de laquelle il développe les activités. Il y crée plusieurs nouveaux dispositifs : le Label nouveau producteur, le Label film, la Résidence DUO puis TRIO pour la musique de film court, Parcours, un dispositif d’orientation du court au long métrage. Depuis 2013, Il supervise l’accompagnement des lauréats du Concours HLM sur courts qui a révélé, entre autres, les réalisateurs : Maimouna DOUCOURÉ, Fanny LIATARD et Jérémy TROUILH.

 

 

Sofia NORLIN
De 2005 à 2017, Sofia réalise plusieurs courts métrages, dont Les Courants avec Sara FORESTIER dans le rôle principal. En 2011, elle remporte le Stockholm Film Festival qui lui permet de financer son premier long métrage Ömheten sorti en 2013, récompensé par le prix du Meilleur long métrage de fiction en Tchéquie et le Prix Alumi du Meilleur film écologique en Italie.
Elle a dirigé divers ateliers d’écriture en Suède et à Paris, notamment au sein de l’ACRIF (Association des Cinémas de la région Ile-de-France). Elle est par ailleurs lectrice de longs métrages pour le CNC (aide à l’écriture et à la réécriture), après avoir été lectrice de courts métrages (aide à la production).
Actuellement elle développe plusieurs projets de longs métrages.

 

 

Raphaël CHEVÈNEMENT
Raphaël CHEVÈNEMENT a commencé comme assistant à la mise en scène, notamment auprès de Bertrand BONELLO et de Benoît JACQUOT pour le cinéma ou de Jean-Baptiste SASTRE au théâtre. Il a réalisé plusieurs courts métrages dont Une leçon particulière, sélectionné dans une quarantaine de festivals, primé à une vingtaine de reprises et nommé au CÉSAR en 2009. Il travaille comme scénariste pour le cinéma et la télévision avec entre autres Estelle LARRIVAZ et Manuel SCHAPIRA auprès de sociétés telles que Mezzanine Films, Bizibi Productions, Les Films de Pierre ou Moneypenny Productions.  Il a notamment scénarisé plusieurs épisodes de la série à succès Le bureau des légendes diffusée sur Canal +. Consultant et script doctor pour des fictions et des documentaires, il est également lecteur pour le CNC ou la région Basse-Normandie et anime des cours sur le scénario à Paris IV-Sorbonne et à l’ESEC. Il a par ailleurs écrit « La Face visible de l’homme en noir », un essai en collaboration avec Jean BIRNBAUM publié chez Stock.

 

 

PRODUCTION

 

Jean-Christophe SOULAGEON
Depuis 2002, Jean-Christophe SOULAGEON dirige Les Films Sauvages au sein de laquelle il a produit sans distinction de genre de format ni de durée plus de quarante courts et moyens métrages diffusés dans plus de 420 festivals et par la plupart des diffuseurs télévisuels en France et à l’étranger. Sa société a reçu le prix Producteur de court métrage (Procirep) de Clermont-Ferrand en 2005 et a été nommée trois fois aux Lutins de la meilleure production/meilleur film en 2006, 2008 et 2011. Les petits cailloux réalisé par Chloé MAZLO a été récompensé par le CÉSAR 2015 du meilleur court métrage d’animation, La jeune fille sans mains réalisé par Sébastien LAUDENBACH a été nommé au CÉSAR du meilleur film d’animation en 2017.

 

 

Benjamin BONNET
Après avoir été en charge des développements chez MADELEINE FILMS où il a notamment produit Après les cours de Guillaume RENUSSON (adhérent de la MdF), Benjamin BONNET a créé en 2014 la société MOOD FILMS. Au sein de cette dernière, il a produit une demi-douzaine de courts métrages de fiction de genres variés dont le deuxième court métrage de Guillaume RENUSSON, La nuit, tous les chats sont roses La faute du cendrier de Louis HOUDOIN, Nage libre de Hugo MARTIN-LASSAGNE ainsi que Le phénomène de Raynaud de Lionel NAKACHE, adhérent de la MdF et lauréat du LABEL FILM de la Maison du Film en 2016. Ces deux derniers films ont connu une belle carrière en festival et ont été récompensés par de nombreux prix. Benjamin est également le président de la Fédération des Jeunes Producteurs Indépendants (FJPI), association qui a pour ambition de favoriser la diversité de la création en accompagnant les jeunes producteurs indépendants dans la conception et le développement de leurs projets.

 

Tamara SETTON
Tamara a travaillé plus de 20 ans comme administratrice, directrice de production et productrice exécutive sur des longs métrages pour des sociétés telles que Renn Productions (Claude BERRI), Paris Classic Productions (Humbert BALSAN), Pathé Films, Téléma (Charles GASSOT) ou Merchant Ivory, avant de créer sa propre société en 2008. Associée à Catherine LOPEZ, elles ont produit au sein de C TON FILM, des courts métrages sélectionnés en festivals, notamment Le grand combat de Jean-Nicolas RIVAT et Corps solidaires de Pascal ROY, ainsi que des documentaires pour des chaînes telles que France TÉLÉVISIONS, KTO ou LCP. Actuellement, parallèlement à la préparation d’un documentaire pour PLANÈTE et à la post production de deux courts métrages, Libre arbitre de Pascal ROY et Quand je serai grande de Yves LÉVY, elles travaillent à la sortie en salle de Cyrano et la petite valise, un documentaire de Marie FRAPIN et au développement de Vertige, un long métrage réalisé par Jean-Nicolas RIVAT.

 

DISTRIBUTION ARTISTIQUE

 

David BERTRAND
Membre de l’ARDA, David BERTRAND est responsable de distribution artistique pour le cinéma. Il a collaboré avec de nombreux réalisateurs, tels que Amal BEDJAOUI, Vincent GARENQ, Xavier GIANNOLI, Mathieu KASSOVITZ, François OZON, Tomer SISLEY, Nils TAVERNIER, Laurent TUEL, Roschdy ZEM. En 2017, il est en charge du casting de Patients réalisé par Grand Corps Malade et Mehdi IDIR, notamment récompensé par le Prix d’interprétation masculine au Festival du Film de Sarlat et par quatre nominations au CÉSAR 2018 dont une nomination pour le César du Meilleur espoir masculin. L’un de ses derniers films est le prochain long métrage de François OZON, Alexandre avec Melvil POUPAUD, Denis MENOCHET et Swann ARLAUD.

 

 

Fabienne BICHET
Membre de l’ARDA, Fabienne BICHET est responsable de distribution artistique pour le cinéma et la télévision. Elle a collaboré auprès de nombreux réalisateurs, tels que Terry GILLIAM, Jean-Paul RAPPENEAU, François TRUFFAUT, Roman POLANSKI, Patrice CHÉREAU, Patrice LECONTE, Thomas GILOU et Julie DELPY.

 

 

Dorothée CHESNOT
Responsable de distribution artistique, Dorothée CHESNOT a débuté en 2004 en tant que chargée de casting figuration. Depuis 2007, elle a travaillé comme responsable de distribution artistique sur une douzaine de longs métrages dont De la guerre de Bertrand BONELLO, Tête de turc de Pascal ELBÉ, La fille de Monaco d’Anne FONTAINE, DRUMONT de Emmanuel BOURDIEU et Les Herbes Folles d’Alain RESNAIS.

 

 

Laurent COURAUD
Trésorier de l’ ARDA, Laurent COURAUD se consacre au casting depuis 16 ans. il a été en charge des castings rôles sur environ 80 projets audiovisuels, principalement des longs métrages, téléfilms, épisodes de séries TV et quelques courts métrages, publicités et films institutionnels. Il a notamment collaboré à des longs métrages tels que Rock’n roll de Guillaume CANET, Populaire de Régis ROINSARD, Radiostars de Romain THEO LEVY, Polisse de MAIWENN, C’est quoi cette famille et Poil de carotte de Gabriel Julien LAFERRIERE. Ce dernier l’a d’ailleurs sollicité sur ses 4 derniers longs métrages et fait partie de ces réalisateurs qui font appel à lui régulièrement, comme Nicole GARCIA, Guillaume CANET et d’autres. Il est également coach et formateur.

 

 

Constance DEMONTOY
Responsable de distribution artistique et secrétaire générale de l’ARDA (Association des Responsables de Distribution Artistique), Constance DEMONTOY travaille pour le cinéma, la télévision et la publicité. Elle a participé aux castings d’une soixantaine de longs métrages auprès de réalisateurs  tels que Denis ARCAND, Philippe GODEAU, Arnaud VIAR, Charles NAJMAN, Leila MARRAKCHI, ou encore Milka ASSAF.

 

 

 

Juliette DENIS
Membre de l’ARDA, Juliette DENIS est responsable de distribution artistique pour le cinéma et la télévision. Elle a collaboré auprès de nombreux réalisateurs tels que Piero MESSINA,  Marc PICAVEZ, Emmanuel FINKIEL, Frédérick VIN, Riad SATTOUF, Idit CEBULA, Michèle PLACIDO, Éric PITTARD, Emmanuelle ANTILLE, José ALCALA, Zabou BREITMAN, Jean-Pierre DENIS et Philippe MUYL.

 

 

Stéphane GAILLARD
Membre de l’ARDA, Stéphane GAILLARD est responsable de distribution artistique depuis 17 ans pour le cinéma et la télévision. Il rencontre à ses débuts le metteur en scène Antoine VITEZ, qui lui fait découvrir la comédie et la dramaturgie. Après un passage à l’ENSATT, il écume les cours de théâtre où il découvre et croise la nouvelle génération d’acteurs. Il devient assistant de Michel SERRAULT durant deux années, qui lui fait découvrir le monde du cinéma et des réalisateurs tels que Claude SAUTET et Mathieu KASSOVITZ. Il a aujourd’hui à son actif une trentaine de téléfilms et une cinquantaine de longs métrages, réalisés notamment par Alexandre ARCADY, Siegrid ALNOY, Claude CHABROL, Jacques DERAY, Claire DEVERS, Claude DUTY, Denys GRANIER DEFERRE, Thierry KLIFA, Michel LECLERC, Brigitte ROUAN, Jean-Daniel VERHAEGHE ou encore Christian VINCENT.

 

 

 

Angélique LUISI
Trésorière de l’ARDA, Angélique LUISI est responsable de distribution artistique. Elle a collaboré auprès de nombreux réalisateurs pour le cinéma et la télévision tels que Alex LUTZ, Jan PETER, Xavier RUIZ, Jean-Pierre CARDINAUX, Christophe VASSORT et Sandrine RAY.

 

 

         

Françoise MENIDREY
Membre de l’ARDA, Françoise MENIDREY est responsable de distribution artistique depuis plus de 35 ans. Elle a collaboré avec de très nombreux réalisateurs, dont Olivier ASSAYAS, Michel BLANC, Catherine BREILLAT, Alain CORNEAU, Xavier DURRINGER, Jean-Luc GODARD, Gérard JUGNOT, Diane KURYS, Claude PINOTEAU, Jean-Marie POIRÉ, Francis VEBER, Franco ZEFFIRELLI et Jean-Jacques ZILBERMANN. Elle a par ailleurs conçu l’ouvrage « Casting director : un métier de l’ombre » récemment édité par Pygmalion.

 

 

Gérard MOULEVRIER
Membre de l’ARDA, Gérard MOULEVRIER est responsable de distribution artistique depuis plus de 20 ans. Il a collaboré avec de nombreux réalisateurs dont Yvan ATTAL, Claude BERRI, Jean-Jacques BEINEIX, Bertrand BLIER, Alain CORNEAU, Diane KURYS, Patrice LECONTE, Valérie LEMERCIER, Fabien OTENIENTE, Yves ROBERT, Claude SAUTET, Danièle THOMSON, Claude ZIDI et plus récemment Sylvie TESTUD et Malik CHIBANE. D’autre part, il a également travaillé avec plusieurs réalisateurs étrangers comme Marco BELLOCHIO, Samuel FULLER, Milos FORMAN et Philip KAUFFMAN.

 

 

Tatiana VIALLE
Membre de l’ARDA, Tatiana VIALLE est responsable de distribution artistique pour le cinéma et la télévision. Elle a notamment collaboré avec Nicolas SILHOL pour Corporate, Christian VINCENT pour L’hermine, Philippe LE GUAY pour Floride, Les femmes du 6e étage et Alceste à bicyclette, Philippe LIORET pour Toutes nos envies et Welcome, Anne LE NY pour Cornouaille et On a failli être amies, Jean DENIZOT pour La belle vie, Pascal CHAUMEIL pour L’arnacoeur et Un plan parfait, Jean-Pierre AMERIS pour Les émotifs anonymes, L’homme qui rit, Une famille à louer et Je vais mieux, Luc JACQUET pour Le renard et l’enfant, et Marc ESPOSITO pour Le cœur des hommes.

 

 

AGENT ARTISTIQUE

 

Laurence BAGOÉ
Après avoir été secrétaire de production, Laurence exerce en tant qu’agent d’acteurs depuis 14 ans. Son agence compte actuellement une soixantaine de comédiens.

 

 

 

COMÉDIENNE & COMÉDIEN

 

Sophie MARTIN
Elle commence enfant sa carrière d’actrice dans « La compagnie des sales gosses » et jouera dans La Famille Adams et Quand les sales gosses les imitent pour plus de 1000 représentations : Le Café de la gare, La Gaité Montparnasse, Le Casino de paris, Le Zénith ou encore 21 l’Olympia. Elle se consacre ensuite à l’écriture et à la mise en scène avec « Des pavés sur scène » qui remporte le prix « Coup de cœur de la presse meilleure espoir » au festival d’Avignon 2008. Récemment, elle réalise le court métrage « Branché(s) », prix des médias du Nikon film festival 2017 et diffusé sur Canal +. En 2018, elle réalise « Dunk » qui multiplie les sélections et récompenses en festival. En parallèle, elle travaille aux postes d’assistante castings, chargé de figuration et comme assistante mise en scène dans différentes fictions et séries (« Engrenages », « Scènes de ménage », « Victor Hugo », « La vie scolaire de Grand corps malade », « Des rêves au-dessus de la tête » d’Arnaud Selignac…)

 

Julien BOISSELIER
À peine sorti de l’ENSATT et du cours Florent, Julien BOISSELIER multiplie les expériences de tournage et totalise aujourd’hui plus de 80 rôles sur des courts métrages, longs métrages et téléfilms. Le grand public le découvre à la télévision notamment dans « De gré ou de force », téléfilm de Fabrice CAZENEUVE et au cinéma dans « Les portes de la gloire » de Christian MERRET-PALMAIR au côté de Benoît POELVOORDE. Puis, il joue aussi bien dans des films de genre et des films historiques, que dans des comédies dramatiques ou romantiques. À titre d’exemple, citons « Nationale 7 » de Jean-Pierre SINAPI (avec Olivier Gourmet), « J’me sens pas belle » de Bernard JEANJEAN (avec Marina FOÏS), « Clara et moi » d’Arnaud VIRAD (avec Julie GAYET), « Je vais bien ne t’en fais pas » de Philippe LIORET (avec Mélanie LAURENT), « Les femmes de l’ombre » de Jean-Paul SALOMÉ avec Sophie MARCEAU et Julie DEPARDIEU, « Marseille » de Kad MERAD (avec Patrick BOSSO). On a pu le voir dernièrement dans le dernier film de Dominique FARRRUGIA, « Sous le même toit », aux côtés de Gilles LELLOUCHE et Louise BOURGOIN.

 

 

Corinne DEBEAUX
Au cinéma et à la télévision, Corinne DEBEAUX a travaillé avec des réalisateurs comme Michel BLANC, Claire DENIS, Didier BOURDON et Bernard CAMPAN, Alexandre AUVIGNÉ, Nathalie DUMONT et Alain PRIOUL. Codirectrice de la Compagnie des Épices, elle joue dans des créations en tant que comédienne et chanteuse. Ses expériences d’intervenante pédagogique sont nombreuses : elle collabore régulièrement avec la Maison du Film depuis 2000 dans le cadre de stages dédiés au jeu d’acteur face à la caméra et à la direction d’acteurs (dont la plupart sont conventionnés par l’AFDAS). Elle dirige des cours sur le jeu cinématographique pour le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, l’école Le Cours à Paris (formation initiale) ainsi que pour Kréolide Formation à la Réunion (formation continue).

 

 

ASSISTANAT DE RÉALISATION

 

Jean-Marie OMONT
Secrétaire adjoint de l’AFAR, Jean-Marie OMONT a été l’assistant de nombreux réalisateurs dont Claude CHABROL, Lisa AZUELOS, Yves BOISSET, François OZON, Yves CAUMON, Philippe RAMOS et Frédéric AUBURTIN. Il a participé à plus d’une trentaine de tournages sur des longs métrages, des courts métrages, des épisodes de série, des publicités et des documentaires. Se mobilisant en faveur de la transmission du savoir, il est chargé des réunions mensuelles organisées par l’AFAR en direction des jeunes entrants. Il est par ailleurs scénariste pour la télévision et auteur-réalisateur de plusieurs courts métrages et d’un documentaire.

 

 

DIRECTION DE LA PHOTOGRAPHIE

 

Elvire BOURGEOIS
Depuis 2008, Elvire intervient au sein de formations AFDAS « Jeu d’acteur & caméra, niveaux I et II » dirigées par Alain PRIOUL à la Maison du Film. Auparavant assistante opérateur sur des longs métrages, téléfilms et séries TV pendant 15 ans, elle a signé la photographie de nombreux courts métrages (dont récemment Shamanic Killer de Catherine CORRINGER, sélectionné au Festival International du Film de Femme de Créteil, au Festival Côté Court de Pantin et au Festival Chéries-Chéris à Paris), publicités, documentaires, clips. Ses derniers longs métrages sont  L’ennemi déclaré de Roger DES PRES et Sang que tu erres infini dans nos corps de Gabriel PORCHER.

 

 

Sophie CADET
Diplômée de l’école Nationale Supérieure Louis Lumière, Sophie CADET s’est vu confier la direction photographique de longs métrages (réalisés par Cyril DE GASPERIS, François MAGNAL ou Julien MAGNAT), de nombreux documentaires, clips et pubs ainsi que d’une quinzaine de séries télévisées diffusées sur Arte, France 2, TF1 et M6. Elle a été récompensée par une nomination pour la Meilleure image au festival Grand Off de Varsovie en 2013, avec Ma nuit n’est pas la vôtre, moyen métrage de Cyril DE GASPERIS, et par le Prix de l’image au festival de Belleville en 2014 pour le court métrage La balade de Mareike ENGELHARDT. Elle a enseigné la lumière et le cadre aux étudiants de l’ESRA, l’EICAR, le CIFAP et intervient régulièrement au sein des stages de la Maison du Film.

 

 

Benjamin CHARTIER
Diplômé de l’École Nationale Supérieure Louis Lumière et des Beaux Arts de Toulouse, Benjamin CHARTIER est directeur de la photographie depuis plus de 15 ans. Il a multiplié des expériences de tournages variées sur des courts et longs métrages, séries et unitaires TV, documentaires, publicités et clips. Parmi les réalisateurs avec lesquels il a collaboré, citons Antonin PERETJAKO, Joseph MORDER, Marie VERMILLARD, Nicolas SARKISSIAN, Gérard PAUTONNIER, Vincent VIZIOZ, Fabrice MAIN, Joël BRISSE, Marie VERMILLARD ou Julien SICARD. Il a été le directeur de la photographie de courts métrages emblématiques comme Garçonne (Meilleur photographie Grand Off Varsovie 2014), L’étourdissement (Best Short NYC Independent Film Festival 2015), Tremblay en France (Grand Prix Clermont Ferrand 2011) ou Chaque jour et demain (Lutin 2012 Meilleur Documentaire).

 

 

Laurent DHAINAUT
Laurent DHAINAUT est diplômé de l’école Louis Lumière et de l’école VIGK de Moscou. Pour la télévision, il collabore à différents téléfilms et séries tels que La Crime, Navarro, R.I.S. Police scientifique et Mafiosa. Il occupe successivement les postes de premier assistant opérateur puis cadreur et directeur de la photographie. Il collabore au cinéma notamment avec Patrick BRAOUDÉ pour Génial mes parents divorcent et Les visiteurs 1& 2, avec Patrice CHÉREAU pour La reine Margot et avec Michel DEVILLE pour La maladie de Sachs, Un monde presque paisible et Un fil à la patte.

 

 

Rémi MAZET
Diplômé de la FEMIS, Rémi MAZET a plus de 15 ans d’expérience comme chef opérateur de prise de vue. Il a travaillé sur de nombreux longs métrages et courts métrages en collaborant avec des réalisateurs français et étrangers tels que Xavier HERVO, Philippe ARACTINQI, Elena HAZANOV, Mama KEITA, Newton ADUAKA, Dyana GAYE et Christophe CHIESA. Il a également écrit et réalisé trois court métrages Siggil en 2010, D’un bord à l’autre en 2012 et Rumbu en 2018 ainsi qu’un moyen métrage, Punk à chien en 2016. Il a par ailleurs été cadreur sur le long métrage Barbecue pejo réalisé par Jean ODOUTAN en 2000.

 

 

Noé BACH
Diplômé de La Fémis en 2014, Noé a signé la photographie de très nombreux courts métrages dont :
– en 2016, Le Phénomène de Raynaud de Lionel NAKACHE, récompensé au Festival Paris Courts Devant par le Prix de la Compétition Île-de-France,
– en 2017, Les Vies de Lenny Wilson d’Aurélien VERHNES-LERMUSIA, sélectionné au sein de Compétition Fiction du Festival Côté Court de Pantin et récompensé par le Prix Télérama ainsi que le prix d’Interprétation Féminine au Festival de Clermont Ferrand,
– en 2018, La persistente de Camille LUGAN et Pauline Asservie de Charline BOURGEOIS-TACQUUET, tous deux en compétition à la Semaine de la Critique à Cannes.
Il a également été chef électro sur Jeune Femme, le premier long métrage de Léonore SERRAILLE qui a obtenu la Caméra d’Or à Cannes.

 

SON

                                                    

Mathieu TARTAMELLA
Diplômé de l’école Louis Lumière (section son) et membre de l’AFSI (Association Française du Son à l’Image), Matthieu TARTAMELLA a collaboré en tant qu’ingénieur du son sur une quinzaine de courts métrages dont L’homme sans tête (César du meilleur court métrage en 2004) et sur des longs métrages tels que Before Sunset, Tout est pardonné et Le père de mes enfants. Il est également monteur son et mixeur ainsi que consultant pour la FICAM (Fédération des industries du Cinéma, de l’Audiovisuel, et du Multimédia) et formateur pour la Maison du Film.

 

 

CASACADES

 

Jamel BLISSAT
En parallèle de son activité de comédien, Jamel débute le métier de cascadeur en 2012 sur un long métrage Praschan Requiem d’Albert FAUTRE. Parmi les derniers projets auxquels il a collaboré, citons Taxi 5 de Franck GASTAMBIDE, le film de danse français Break de Marc FOUCHARD, la série TV Workingirls ou l’émission Samedi c’est parodie.

 

 

Sergio GAUCI
Sergio GAUCI a travaillé en tant que cascadeur et régleur de cascade pour le cinéma et la télévision. La transmission de son savoir auprès de comédiens cascadeurs et non cascadeurs représente une part importante de sa carrière puisqu’il a dirigé des stages de formation au sein de la célèbre école spécialisée en cascades HARDI pendant plus de 16 ans.

 

 

RÉGIE

 

Marie-Cécile DESTANDAU
Après avoir obtenu une licence de Sciences économiques, Marie-Cécile DESTANDAU a occupé le poste de régisseur sur cinq longs métrages et une trentaine de courts métrages. Elle a également été directrice de production sur des courts métrages (fiction et docu-fiction) puis s’est lancée dans la production d’un long métrage au sein de Santocha Productions. Elle est aujourd’hui directrice de production pour France Télévisions et Arte. Par ailleurs, elle dirige des stages dédiés au métier de régisseur général pour la Maison du Film depuis 2005.

 

 

Clotilde MARTIN
Formée à la production à l’ESRA et au CEFPF, membre de l’AFR, Clotilde MARTIN est régisseuse générale depuis 2008. Elle a notamment occupé cette fonction sur une demi-douzaine de longs métrages : Hippocrate de Thomas LITLI, Dragon Vert d’Emmanuel BELLEGARDE, Les Anarchistes d’Elie Wajeman, L’outsider de Christophe BARRATIER ou La mélodie de Rachid HAMI. Elle a par ailleurs été directrice de production sur différents programmes télé, clips musicaux et publicités, ainsi que sur de nombreux courts métrages.

 

 

Anne-Thaïse FOUCARD
Membre de l’AFR et formée au sein du Centre européen de formation à la production de film, Anne-Thaïse FOUCARD est régisseuse depuis plus de 10 ans. Après avoir obtenu un DEA en Sciences de l’Information et de la Communication à Paris 3, elle devient assistante régisseur adjoint puis régisseuse adjointe pour le cinéma et la télévision. Elle a occupé la fonction de régisseuse générale sur une douzaine de courts métrages dont Avant que de tout perdre réalisé par Xavier LEGRAND, doublement récompensé par le César du Meilleur Court Métrage et le Grand Prix du Festival de Clermont-Ferrand en 2013.

 

 

MONTAGE

 

Nathalie HUREAU
Monteuse de profession, Nathalie HUREAU a écrit deux ouvrages : « Lettres à un jeune monteur » en collaboration avec Henri COLPI et « Raconter en images ou l’art du montage » (paru dans la Collection Tournage, coéditée par la Maison du Film et Scope Éditions). Après avoir fait ses études à l’INSAS (Bruxelles), elle a travaillé comme assistante monteuse avec André DELVAUX, Chantal AKERMAN, Luc BESSON, Régis WARNIER, et comme chef monteuse sur des courts et moyens depuis 1995 l’analyse de l’expression cinématographique  (GOBELINS, MdF, IIIS, FEMIS). 

 

 

Mona-Lise LANFANT
Mona-Lise LANFANT a été chef monteuse sur le court métrage L’optimisme de Jean-Gabriel PÉRIOT, puis monteuse sur plusieurs courts métrages : La nuit d’Adrien DANTOU, Shadow de Lorenzo RECIO, L’Amérique de la femme de Blandine LENOIR, Aϊssa de Clément TRÉHIN-LALANNE, Blind Seam et Ophelia d’Eric DU BELLAY, Et toujours nous marcherons de Johathan MILLET. Elle a également été assistante monteuse sur deux autres cours métrages réalisés par Olivier ASSAYAS et Julie LOPES-CURVAL.

 

 

Aurélien MANYA
Après des études à la FEMIS, Aurélien se consacre au montage de films de fiction et de documentaires de création. Il vit et travaille à Paris, mais son métier l’a amené à monter à plusieurs reprises hors de l’hexagone (Cuba, Nouvelle-Calédonie, République Tchèque, Hollande et Maroc). Dans sa filmographie récente, on trouve notamment les longs métrages La Belle vie en 2014, Edgar Morin, chronique d’un regard en 2015 et Des plans sur la comète en 2017.