Kit de survie du jeune cinéaste

Réussir l’autoproduction d’un film court

Dates & horaires

• Samedi 27 et dimanche 28 octobre 2018, de 10h à 18h30, à Paris 19e.

Durée

15 heures

Effectif

16 personnes max.

Frais d'inscription

220 €.
Possibilité d’échelonner le paiement sur 5 mois.

Informations & candidatures

La sélection des candidats s’effectue sur dossier de candidature (comprenant un CV et une lettre de motivation) par la directrice des formations.
N.B. : la chronologie des candidatures est prise en compte dans la sélection des candidats.
Le dossier de candidature doit être adressé par mail à l’intention de Marie BICHELER, la directrice des formations à m.bicheler@maisondufilm.com. Merci de titrer votre mail par la mention : « Candidature Kit de Survie ».
L’annonce des sélections s’effectuera par mail ou par téléphone dans les plus brefs délais.

  • Déposer les fichiers ici ou

OBJECTIFS

Réussir l’autoproduction d’un film court en évitant les pièges.
– Optimiser les moyens humains, techniques et financiers.
– Anticiper les aspects légaux et juridiques incontournables.
– Concevoir un devis réaliste et un plan de financement ciblé.
– Solliciter les différentes sources de financement publiques et privées.
– Identifier les bons canaux de diffusion et de promotion.

 

PUBLIC VISÉ

– Prioritairement des auteurs-réalisateurs, porteurs d’un projet de court métrage.
– Assistants production, aspirants directeurs de production et toute personne souhaitant étoffer sa connaissance de l’autoproduction d’un film court.

Programme

INTRODUCTION
– Définition de l’autoproduction : en terme empirique, juridique, législatif ;  inscription au RCA.
– Pourquoi se passer d’un producteur ?
– Pourquoi ne pas avoir peur d’un producteur ?
– Assumer la double casquette artistique et financière : les atouts et les contraintes.

LES ASPECTS LÉGAUX & JURIDIQUES
– Le dépôt du scénario.
– Comment assurer les moyens humains et techniques, les décors et les rushs ?
– L’établissement des conventions de mise à disposition des décors et des sessions de droit à l’image.
– L’obtention des droits musicaux.

LES DEVIS & PLAN DE FINANCEMENT
– Les principaux coûts d’un film autoproduit.
– L’anticipation des imprévus du tournage et de la postproduction.
– Les différences sources de financement publiques et privées.
– Les spécificités du crowd-founding (ou financement participatif).
– La relation avec les partenaires techniques (les marges de négociation).
– Analyse de différents devis, budgets réels et plans de financement.

LA GESTION DES ÉQUIPES
– Le recrutement et la collaboration avec un directeur de production.
– La constitution d’une équipe : les autres postes sur lesquels il vaut mieux ne pas faire l’impasse.
– La collaboration avec les comédiens, agents artistiques et techniciens, en amont, pendant et après la fabrication du film.

LES CANAUX DE DIFFUSION ET DE PROMOTION
– Les outils et les méthodes de promotion d’un film.
– Panorama des circuits de diffusion.
– Exemples de matériel promotionnel et de carrières de films autoproduits.

RENCONTRE AVEC DES RÉALISATEURS
– Visionnage de films et retours d’expérience.

Equipe pédagogique

INTERVENANT PRINCIPAL
Après avoir été producteur exécutif chez MADELEINE FILMS, Benjamin BONNET a créé fin 2014 sa société MOOD FILMS PRODUCTION. Au sein de cette dernière, il a produit une 10 aine courts métrages dont Le phénomène de Raynaud de Lionel NAKACHE, lauréat du LABEL FILM de la MdF en 2016 et le deuxième court métrage de Guillaume RENUSSON, La nuit, tous les chats sont roses, deux films qui ont connu une très belle carrière en festival et qui ont été récompensés par de nombreux prix. Depuis juin 2016, Benjamin est également le président de la Fédération des Jeunes Producteurs Indépendants (FJPI), association qui a pour ambition de favoriser la diversité de la création en aidant les jeunes producteurs indépendants à valoriser leurs projets lors de marchés et à bénéficier du réseau. Il est également membre du comité de sélection des courts métrages pour les César et lecteur pour la région Nouvelle Aquitaine.

AUTRES INTERVENANTS
Trois réalisateurs de films autoproduits dont les modes de financement et de diffusion sont notables.

Inscription Plaquette

Témoignages

– « Benjamin BONNET a une approche pédagogique très structurée, sa façon d’enseigner est dynamique et motivante. »

– « J’ai apprécié la clarté des explications de l’intervenant, sa disponibilité et sa franchise. »

– « Benjamin BONNET est une personne rigoureuse, méthodique et pointilleuse. Il a cette volonté de brasser large en peu de mots et d’énoncer clairement sa pensée. »

– « Benjamin BONNET va droit au but, en étant très factuel. Il nous met face à la « dure » réalité de la filière du court métrage, tout en ayant un regard bienveillant et pléthore de conseils à dispenser. »

– « L’intervenant prend le temps de bien nous connaître pour adapter son programme et répondre précisément à toutes nos questions. »

Nos partenaires